cat-computer

Je ne sais pas vous, mais quand inopinément, ma connexion Internet décide de me lâcher, je ne suis plus tout à fait la même. Voilà à peu près ce qu’il se passe, en cinq étapes :

Ce que je fais quand il y a une coupure Internet (par ordre chronologique)

Première étape : le choc

chocked

© Giphy

« Mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire maintenant ? », voilà à peu près ce que je me dis, comme si la vie sans Internet n’avait jamais existé. Pourtant si, j’ai moi-même grandi sans Internet, et quand à l’adolescence, j’ai découvert son existence, j’ai commencé avec une connexion AOL limitée à quelques heures seulement qui faisait ce bruit délicieux (pendant que ma mère me hurlait dessus parce que j’occupais la ligne téléphonique (NB pour les plus jeunes : le WiFi n’existait pas encore)). Pourtant, j’allais quand même très bien. Mais aujourd’hui… une vie sans Internet bah… c’est pas vraiment une vie…

Deuxième étape : le déni

yes-no-yes-no

© Giphy

Bon, la première étape étant passée, il faudrait se rendre à l’évidence : je n’ai plus Internet. Pourtant, je persiste. Je commence d’abord par cliquer sur « résoudre les problèmes » de connexion une petite dizaine de fois (pour qui cela a déjà fonctionné ? Je vous le demande…). Ensuite je redémarre l’ordinateur (sait-on jamais) et je me résous finalement à débrancher ma box, compter jusqu’à 10 (len-te-ment), rebrancher et recommencer.

Troisième étape : la colère

jennifer-gray-pissed-off-phone

© DR

Après avoir enfoncé (ou plutôt défoncé) chaque touche de mon clavier, mais toujours sans Internet, il faut bien que quelqu’un paye (cher) (en l’occurrence moi), puisque je n’ai d’autre choix que de téléphoner au service clients de mon fournisseur. Après 45 minutes d’attente, puis 4 ou 5 tentatives infructueuses pour rétablir ma connexion (munie d’un cure-dent pour appuyer sur un bouton secret ?!?!?), je n’ai d’autre choix que de passer aux menaces : « Si ma connexion ne revient pas immédiatement, je résilie mon compte, c’est clair ? C’EST CLAIR ?« .

Quatrième étape : la résignation

waiting

© Tumblr

Et quand cela ne fonctionne toujours pas, il faut bien prendre mon mal en patience et me trouver une autre occupation… Un peu de ménage ? Tiens, c’est marrant, il y a un fil qui traîne là, par terre, juste à côté de la box… Si je le rebranchais pour voir ?

Cinquième étape : la joie…

happy-computer

© Giphy

… quand Internet revient enfin.

D’après vous, je dois les rappeler pour leur dire que finalement, je ne veux pas résilier mon abonnement ?

Tout ceci m’est réellement arrivé, ma fille avait vraiment débranché un fil qui dépassait.. J’étais au téléphone avec l’opérateur Orange depuis plus d’une heure quand je m’en suis rendu compte. J’ai juste dit : « C’est bon, ça vient de revenir, merci, au revoir ! » #honte

On en rigole, mais c’est quand même fou à quelle vitesse Internet est entré dans nos vies, et surtout le fait qu’on puisse difficilement s’en passer. En tout cas c’est mon cas, car malgré ma démarche minimaliste et slow life, je ne m’imagine pas passer plus d’une ou deux journées sans m’en servir (je ne vous parle même pas du téléphone…).

Et vous ? Vous réagissez comment quand vous n’avez plus Internet ? 

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird