« A cette époque, régnait encore le roi Charles 5 et 3 font 8 et 8 font 16 de Tachycardie. Ce n’était pas un bon roi. Il détestait tout le monde, et tout le monde dans le royaume, le détestait aussi. La solitude – et la chasse – étaient ses passe-temps favoris. Enfin, pour tout vous dire, nous n’étions pas amis… »

Le Roi et l'Oiseau ©

Le Roi et l’Oiseau ©

Ce sont les premiers mots que nous pouvons entendre au début de ce film. Un film que j’ai regardé des dizaines et des dizaines de fois en cassette. Il y a quelques jours, remplie de nostalgie, j’ai décidé de regarder une nouvelle fois ce dessin-animé, dont il ne me restait que des souvenirs.

Quand j’étais enfant, les VHS coûtaient cher. Alors, avec mon papa et ma maman, on enregistrait en direct avec le magnétoscope. Je ne vous raconte pas le nombre de demi-épisodes « Des Malheurs de Sophie » que je possédais… sans compter les enregistrements entrecoupés d’autres programmes, car on avait zappé par inadvertance durant l’enregistrement !

Le Roi et l'Oiseau ©

Le Roi et l’Oiseau ©

Petite anecdote, sur la cassette du film « Le Roi et l’Oiseau », il y avait dix minutes d’un film, que je regardais en boucle en imaginant la suite. J’ai mis des années à le retrouver, il s’agissait du film  » Les Ensorceleuses ».

Le Roi et l’Oiseau, qu’est-ce que c’est ? C’est un film d’animation inspiré du conte de Hans Christian Andersen « La Bergère et le Ramoneur » qui conte l’histoire de deux figurines de porcelaine, une bergère et un ramoneur, qui sont amoureuses l’une de l’autre. Mais un vieux Chinois de porcelaine, qui s’est autoproclamé grand-père de la bergère, veut la marier à un satyre surnommé le « Grand-général-commandant-en-chef-Jambe-de-Bouc ». Les deux amoureux décident donc de fuir la maison où ils habitent. C’est un texte qui est tombé dans le domaine public, vous pouvez le lire juste ici

Le Roi et l'Oiseau ©

Le Roi et l’Oiseau ©

Le film « Le Roi et l’Oiseau » est basé sur les mots de Jacques Prévert, un poète dont j’adore le travail, et sur la réalisation de Paul Grimault.

Bien loin de vouloir réaliser un film dans le style de Walt Disney, les deux compères souhaitaient proposer à leur public des réflexions philosophiques grâce à leur fable politique et sociale.

En plus d’être un magnifique chef d’oeuvre, ce film a aussi inspiré les fondateurs du studio Ghibli… c’est pas la classe ça ?

Le Roi et l'Oiseau ©

Le Roi et l’Oiseau ©

Si je devais donner la chose que j’aime le plus dans ce film, ce sont les voix. C’est le genre de voix qu’on entend plus aujourd’hui, avec cette mélancolie et cette façon de parler si poétique et mélodieuse.

A voir, à revoir et à dévorer.

Vous connaissiez ce film ?

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Poisson Rouge