livre-lecture-reste-avec-moi-jessica-warman-avis

J’ai beau avoir 32 ans, j’aime toujours autant la littérature pour ados, « pompeusement » appelée jeune adulte. Enfin j’aime ça… ça dépend justement. Je suis d’une nature assez nostalgique, donc les histoires de lycées, d’insouciance et de premiers émois amoureux, ça me plait oui ; néanmoins, je suis devenue « grande » et certains bouquins ne me correspondent définitivement plus. Tout ça pour dire que j’ai de plus en plus de mal à trouver des livres de cette catégorie qui réussissent à m’accrocher. C’est pourquoi je suis entrée dans une librairie pour être conseillée, en expliquant mon dilemme : un bouquin pour ados oui, mais pas trop mièvre svp madame… Je suis donc repartie avec un livre de Jessica Warman, intitulé « Reste avec moi ».

livre-reste-avec-moi-jessica-warman-avis

Mini-résumé :

Elizabeth Valchar, vit à Noank, une petite ville paisible où elle mène une existence sans histoires, tout du moins en apparences. Le jour de ses dix-huit ans, elle organise une fête sur le bateau de son père, entourée de ses meilleurs amis et de son petit copain. Dans la nuit, Liz se réveille et découvre son propre corps, sans vie, flottant dans l’eau glaciale. Elle retrouve alors Alex, un autre jeune homme décédé un an plus tôt, avec qui elle va tenter de découvrir les raisons de sa mort.

livre-reste-avec-moi-jessica-warman-resume

Pourquoi j’ai aimé ?

On pourrait croire que ce livre est une banale histoire d’adolescents, avec les personnes populaires d’un côté et les « loosers » de l’autre… Pourtant, en grattant à la surface, on se rend compte que les apparences sont souvent trompeuses : le personnage de Liz par exemple, de prime abord hautain et sans coeur, se révèle en réalité profondément humain. Ce récit démontre avec justesse que derrière une façade lisse et parfaite se cache souvent failles, faiblesses et blessures secrètes.

On se prend rapidement au jeu, avec une furieuse envie de savoir ce qu’il s’est réellement passé cette nuit-là. Mais surtout, j’ai été vraiment surprise par le dénouement de l’histoire… Le point fort est là : on découvre en même temps que la protagoniste les éléments clés de sa quête de vérité.

Ce que j’ai moins aimé ?

Même si comme je l’ai dit plus haut, les personnages sont finalement profonds et complexes, il n’en reste pas moins que ce sont toujours les mêmes codes qui sont utilisés dans ce genre de littérature : les pom pom girls et athlètes fortunés contre les geeks ringards…

Les parenthèses ! Cela peut paraître sans importance, mais énormément de descriptions/explications se font entre parenthèses. Je crois que c’est la première fois que je lis un bouquin qui en utilise autant, et c’est assez déroutant, tout du moins au départ ; après on s’y habitue.

Extraits de « Reste avec moi » (qui m’ont touchés)

livre-reste-avec-moi-jessica-warman-avis

« Apparemment, personne n’est tout noir ou tout blanc. Le gris a l’air universel. »

« La mort paraît impossible aux copains de mon âge. Les adolescents se croient immortels, comme chacun sait, mais moi, je ne me rappelle pas m’être jamais sentie immortelle. Je connaissais trop bien la mort. »

« Le destin, ça n’existe pas. Les âmes sœurs non plus. Les morts, par contre, oui. »

« C’est fou le mal qu’il faut se donner pour être comme tout le monde – en mieux. »

« C’est magique. On est jeunes comme on ne le sera jamais plus, et on danse. Mera, Caroline, Josie et moi, le sourire aux lèvres, un si grand sourire qu’on en a mal aux joues. Mes chaussures sont sous la table depuis des heures, parce que je ne veux pas avoir mal aux pieds. Et je me rappelle ce que je me dis, à ce moment-là : N’oublie jamais cette soirée. »

lecture-reste-avec-moi-jessica-warman

Personnellement, je l’ai dévoré en trois soirées, preuve que j’ai beaucoup apprécié « Reste avec moi ». Si jamais vous l’avez lu, ou si vous allez le faire, je suis très curieuse de connaître votre avis sur ce bouquin… N’hésitez pas en commentaires !

 Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird