Ou pourquoi les poils c’est légal !

Attention, cet article est un article contenant un avis complètement subjectif. Si vous vous sentez agressée du minou, je décline toute responsabilité. 

Bonjour les sirènes,

Aujourd’hui, je vais vous parler épilation du pubis.

Si vous vous sentez concernées, que vous en avez assez de cette guerre poilesque et marre de devoir toujours être aussi tondue qu’un mouton, lisez ceci.

Regardez vous-même mesdemoiselles : lorsque vous n’êtes pas épilées, vous vous sentez plus ou moins mal et ce n’est pas normal.

girl-fire-beyoncé-car-burn

Le dégoût poilu

Une chose m’a hérissé les poils l’autre soir. Sur un forum que je modère, une jeune fille demandait des conseils pour une épilation intégrale. En soi, rien d’extraordinaire. Cependant, elle expliquait que son petit ami avait envie de vomir et débandait dès qu’il sentait un peu de poils.

Des filles lui ont demandé si monsieur s’épilait, vu qu’apparemment, il avait une aversion pour les poils… La réponse fut évidemment non… « c’est un HOMME ».

Sérieusement ? J’avais envie de hurler :

« Les meufs, vos poils ce sont VOS POILS. Vous avez envie de les garder, de les colorer, les décolorer ou les tailler en forme de coeur ? FAITES-LE. »

Bien sûr, si cette jeune fille souhaitait s’épiler intégralement par envie, grand bien lui fasse. Ce qui m’a rendue malade, c’est que son copain refuse de la toucher parce que ça le dégoûtait, mais que lui étant un homme, hors de question de toucher à sa toison. Elle avait donc pour projet de satisfaire les bons plaisirs de monsieur.

Ne pas s’énerver …

angry-gif-comunity-enervé-arr

Ami, ennemi ?

Depuis quelques années, les poils sont devenus l’ennemi numéro 1 des femmes. Une des principales causes ? La banalisation de l’ « intégrale » chez les actrices pornographiques. Cela laisse assez perplexe, n’est-ce pas ?

Saviez vous que ?

En vous épilant intégralement, vous « traumatisez » vos lèvres et votre fleur se sent agressée. Elle peut se venger en sécrétant un liquide odorant et très désagréable, surtout pour les muqueuses les plus fragiles. De plus, un pubis sans poils devient le jardin rêvé pour les mycoses, les MST et autres infections urinaires.

En conclusion, je voulais simplement vous faire comprendre que les poils ne sont premièrement ni sales, ni inutiles. Ensuite, une épilation doit être un choix personnel, que l’on choisit pour soi, non pour quelqu’un. Pour finir, s’épiler ne doit pas être une obligation, ni une source de problème pour votre petite fleur.

N’oubliez pas de prendre soin de votre minou. Assumez-vous !

 

Alors, toi tu trouves que le poil c’est légal ?

Bonne journée la poiscaille.

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Poisson Rouge