as-you-like-magazine-blogueuses

Si vous êtes régulièrement sur Instagram, ou si vous aimez parcourir les blogs féminins, vous n’avez pas pu y échapper… Un tout nouveau magazine vient de faire son apparition: As you like, qui nous promet « le meilleur du digital en version papier ». Mais là où je tique, c’est qu’il se positionne comme un « dénicheur de talents »…

as-you-like-magazine-blogueuses

A mon sens, c’est faux! Les blogueuses imprimées sur papier sont ultra talentueuses certes, mais déjà connues sur la blogo… J’aurais aimé faire de vraies découvertes, car le talent, on ne le trouve pas uniquement chez les filles très suivies et qui ont déjà une communauté et un lectorat fidèle.

D’après les estimations, il y avait 14 millions de blogs en France en 2011… Il me semble donc que la rédaction aurait pu « dénicher des talents » neufs… Ou alors, ce magazine est uniquement destiné à celles qui ne vont jamais sur les blogs, et dans ce cas, je comprends l’intérêt du magazine.

Quand j’achète un Glamour ou Cosmo, et que je le compare à As you like, je dois avouer que je ne suis pas vraiment dépaysée: un shopping qui coûte un rein, de belles photos qui ne ressemblent pas à ce que je vis au quotidien, des recettes dignes de Top Chef… Bref, je ne m’y retrouve pas.

montage-as-you-like

Est-ce que  As you like est inspirant? Sans aucun doute! Mais le ton est trop « pro » à mon goût, et le format trop classique… Look, déco, beauté, voyages, DIY, recettes… Où sont les billets d’humeurs? Ceux qui parlent d’actu? De livres, de séries, de ciné? Où sont les mamans? Les récits de vie? L’humour? Où sont passées les dessinatrices? Où est l’écriture? Ces mots qui semblent être tout droit sortis de la bouche de la blogueuse… Des mots spontanés, sincères… Des expressions familières, des tournures de phrases personnelles…

Il y a bien une nouvelle en dernière page, publiée à la suite d’un concours organisé par le magazine… Mais ce n’est pas une blogueuse qui l’a rédigée. Pourquoi ne pas avoir pris la peine de révéler une blogueuse à la jolie plume mais totalement méconnue? Je connais des tas de filles qui auraient adoré et mérité se retrouver dans leurs pages.

As you like, c’est un peu la Une de Hellocoton (plateforme de blogueuses qui fait aussi partie du groupe Prisma Média). Tout y est girly, lumineux… édulcoré (c’est pas avec un billet pareil que je vais finir en « Une » moi…).

Pour conclure, je regrette de ne pas retrouver dans As You Like ce pourquoi j’écris sur mon blog tous les jours: le partage d’astuces toutes simples, d’avis sur des produits (qu’ils soient positifs ou négatifs), de véritables bons plans, de tranches de vies drôles ou non, d’un regard sur le monde qui nous entoure…

Selon mon point de vue, As you like ne représente pas toute la diversité de la blogosphère d’aujourd’hui.

Mais comme tout n’est pas noir, je tiens tout de même à notifier ce qui est vraiment sympa dans ce magazine:

► La pub, pas trop présente, et où Chanel Dior & co ont oublié de s’inviter (et c’est tant mieux).

► Des pages à griffonner, colorier, dessiner…

► Un joli papier, agréable à feuilleter.

► Le prix: 3 euros, ce qui est tout à fait raisonnable pour un trimestriel de ce calibre.

► Les mannequins, qui sont en fait les blogueuses elles-mêmes: c’est agréable et frais.

magazine-as-you-like-nouveau

Je ronchonne je ronchonne, mais évidemment, je serais ravie si je pouvais voir mon univers imprimé dans leurs pages un de ces jours… C’est juste que pour le moment, je ne crois pas être dans la cible.

Sans rancune j’espère?

 Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird