avril-2015-no-buy-gg

 

 

 

Le printemps est là, les petits oiseaux gazouillent et l’envie de dépenser est grande… immense… trop forte…

Pourtant je l’avais annoncé au début du mois de mars, j’ai décidé de me lancer dans une période de no-buy! A savoir ne rien acheter du tout pendant 31 jours (vous noterez que j’aurais très bien pu choisir le mois de février pour me lancer ce défi, mais j’y ai pensé trop tard…).

Alors petite précision, quand je dis ne rien acheter du tout, je parle évidemment des choses superflues (le dentifrice et le déo ne font pas partie de cette catégorie). Je fais surtout référence aux fringues, aux accessoires, aux cosmétiques, etc…

Pour être tout à fait honnête, cela a été très compliqué… et je n’ai pas tenu la promesse que je m’étais faite.

avril-2015-no-buy-gg

La première semaine, tout se passe plutôt bien. Je ne ressens pas le besoin d’acheter, donc la tentation n’est pas trop grande… Mais après, tout part en vrille:

10 mars – 15h00 ► Je passe devant la parfumerie de ma ville. En gros caractères sur la vitrine on peut lire: « 2 articles maquillage achetés,  le troisième à un euro« . Je rentre, je rentre pas? Non! Je passe mon chemin. Mini victoire!

15h05 ► Passage à la pharmacie pour acheter du Dafalgan. Je ressors avec une huile démaquillante, un gel douche et une lotion tonique Lierac en promo. Je fais des économies, je ne prends pas de Dafalgan. J’ai honte…

produits-Lierac

16h00 ► Je prends un café en terrasse. Je fais un tour sur la blogosphère depuis mon smartphone, et je tombe sur un billet de Julinfinity qui vante les mérites d’un sweat trop cool… Discrètement, alors que quelqu’un me fait la conversation, je commande le même. Bilan de la journée? Merdique…

12 mars- 14h30 ► J’accompagne ma belle-sœur faire du shopping dans la boutique la plus cool de ma ville… Dangereux! Je ressors avec un magnifique sac soldé à 30 euros au lieu de 79, pile poil celui qui manquait à mon dressing… Je suis convaincue d’avoir fait l’affaire de l’année… mais malgré tout je ne me sens pas bien.

sac-docteur-rose-poudré

15h30 ► Je repasse devant la fameuse parfumerie qui fait des promos… Je rentre. Je ne trouve rien. Je ressors. J’ai eu de la chance.

13 mars – 13h00 ► Mon facteur me dépose le courrier du jour: 40€ de réduction pour 119 euros d’achat chez 3Suisses… Je réfléchis: de quoi j’ai besoin? De rien… donc poubelle!

15 mars – dans la matinée ► Je regarde une vidéo de la Youtubeuse AllyFantasies, qui parle de ses favoris et découvertes du mois. A la toute fin, elle mentionne une paire de boots super cool et soldée (mon péché mignon). Je vais voir, il y a ma pointure. Je réfléchis deux secondes, je ferme la page et je passe à autre chose.

17 mars – dans la soirée ► France 2 diffuse un reportage sur les conditions de fabrication de nos portables. Malgré moi, je participe à ce business qui tue des milliers de personnes. Je me dégoûte…

18 mars – 10h00 ► Je reçois un mail, et c’est encore une pub. Il vient de Sarenza, où il est écrit (bien trop gros pour que je loupe l’info) « Ventes privée Nat&Nin, jusqu’à -50% ». Ma volonté est en perdition. Si je ne clique pas sur ce lien, j’ai l’impression que je vais rater quelque chose qui ne se représentera jamais. Foutaises, mais j’achète…

sac-cartable-nat-et-nin-rouge

20 mars – dans la journée ► Je fais un tour sur le blog de Coline, et je bave devant une des vestes qu’elle porte avec tant de classe…  25 euros la veste, ce n’est pas excessif… mais c’est inutile. Je passe mon tour.

24 mars – 9h30 ► Je cherche le bon plan du jour pour le blog. Je tombe sur un petit blouson Promod à -50%, et toutes les tailles sont disponibles. Il est juste parfait. Je ne craque pas. Je suis frustrée, mais fière de moi.

Evidemment, je ne parle même pas du code promo Sephora qui a tourné sur le net pendant tout le mois, et qui offrait -25% sur ta commande. Je l’ai ignoré, et je continue d’utiliser ce que j’ai déjà. Même si je n’ai pas les dernières nouveautés make up, j’arrête de gaspiller. Et ça, j’achète!

Clairement, le shopping est une drogue (oui, je pèse mes mots).

On se remplit du vide qui nous anime, on se sent mieux, mais 20 minutes après la sensation de satiété a disparu, tout comme quand on bouffe au McDo. C’est un cercle vicieux: plus on achète, plus on a envie d’acheter. Mais je sais que je peux me débarrasser de cette addiction. En tout cas je le souhaite! Donc j’ai décidé de continuer ma période de « No-Buy » pendant tout le mois d’avril, et d’être un peu plus performante si possible. Parce que pour l’instant, mon opération est un fiasco total. On fait le point le mois prochain?

téléphone-conférence

Parlons maintenant des nouveautés du blog à venir, dont trois informations principales:

1/ Notre bien-aimée Tili revient nous faire part de ses « inspirations«  (entre autres), et forcément on est super contentes… Parce que c’est elle et aucune autre la spécialiste mode du gang!

2/ On continue de vous faire plaisir en avril, avec un concours en partenariat avec une créatrice trop méconnue, qui a pourtant du talent à revendre et des idées originales et tendances… Un seul indice: plastique fou!

3/ Désormais chaque semaine, on se retrouvera sur les réseaux sociaux (Insta / Facebook / Twitter…) pour « la phrase du dimanche »: rejoignez-nous!

Excellent mois d’avril à vous les poissons! C’est un peu notre mois ^^

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird