dance-off-affiche-film

Attention, si vous n’aimez pas les films de danse, passez votre chemin… Mais si vous les adorez, j’ai aussi envie de vous dire de fuir le plus loin possible de ce billet!

dance-off-affiche-film

Personnellement, je suis une amatrice de ce type de films, même si je dois bien avouer que ce genre cinématographique rime souvent avec mauvais scénarios et clichés de toutes sortes… Pourtant, je suis souvent bluffée et inspirée par les chorégraphies, car la plupart du temps, les acteurs de ces films sont tout sauf des comédiens… ce sont des danseurs! Dance-Off n’échappe pas à la règle, le jeu des deux protagonistes est franchement limité…

Concernant la danse à proprement parler, je suis au regret de vous annoncer qu’elle est quasiment inexistante… Je n’ai jamais vu un film où il y avait aussi peu de scènes chorégraphiées (j’ai relevé 4 passages intéressants): à la place, des dialogues navrants, des personnages secondaires horripilants (la mère par exemple; mais aussi la sœur, la meilleure amie, la rivale…) et des scènes parfaitement inutiles du style: « On est les meilleurs danseurs! », « Non c’est nous! », « Ah Ouais? », « Ouaaaaaaais! »… Et plus rien. Aucune démonstration derrière ces échanges ô combien passionnants… J’aimerais qualifier ce film de ridicule mais le mot n’est pas assez fort… pathétique serait plus juste.

Surtout ne vous fiez pas à la bande-annonce, qui est 15 000 fois meilleure que le film en lui-même (je ne sais pas comment ils ont réussi cet exploit…). Je tiens quand même à souligner que l’actrice Kathryn McCormick est une excellente danseuse, qui n’a rien à faire dans un navet pareil, tout comme son partenaire. C’est bien dommage que leur talent ne soit pas valorisé. Bien au contraire… C’est le scénario qui est la cause de ce grand désastre, et je suis presque certaine qu’ils ne seraient pas mauvais dans d’autres productions.

Quelque chose que j’ai aimé? Oui! (C’est surprenant je sais…) Comme je vous l’ai dit l’actrice est une vraie danseuse, avec le physique qui va avec; ce qui veut dire que la production n’a pas essayé de caster une fille « parfaite » physiquement, et a privilégié la réalité des choses. C’est appréciable, et assez rare pour être souligné…

Ce qui est assez rare aussi, c’est qu’un film ne soit pas référencé sur la bible AlloCiné… Eh bien c’est le cas pour Dance-off… Sur ces paroles, on se quitte avec une chouette chorégraphie, et bien interprétée ma foi. Il faut savoir retirer du positif de tout non?

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird