soldes-été-2014

Je commence à vous connaître les poissons… Vous qui aimez les bons plans (tous les jours à 18h00 sur ce fantastique blog), vous sautillez, vous trépignez, vous bouillonnez à l’idée de faire les soldes du 25 juin au 29 juillet! Ok ok, je vous comprends, mais qui dit soldes dit souvent gros craquage de porte monnaie, et aussi gros gros craquage vestimentaire! Donc cette année on fait les choses bien, et on arrête de gaver nos penderies de fringues pas portables pour un sou…

dressing-clueless

Le dressing d’Alicia Silverstone dans Clueless, le rêve inavoué des fashionistas…

1 – Trier

C’est là que tout commence: un grand branle-bas de combat s’annonce dans nos placards, mais ça en vaut la peine… Vous allez pouvoir déterminer ce dont vous avez véritablement besoin, et non pas ce que vous pensez avoir besoin. Nuance qui a son importance, lorsqu’on se rend compte qu’on a en fait déjà 8 foulards avec des fleurs dans nos tiroirs, et qu’un neuvième ne servirait absolument à rien à part prendre la poussière…

J’ai moi-même effectué cette opération il y a quelques jours (les photos arrivent le 25 juin!), et je peux vous assurer qu’on RESPIRE tellement mieux une fois que c’est fait!

2 – Faire une liste et repérer

Une fois débarrassées du point numéro un, on passe à la seconde étape: on fait une liste! On énumère un à un les vêtements qui viendront compléter notre collection de Carrie Bradshaw. On peut ensuite immédiatement s’atteler à la sélection des fringues manquantes sur Internet ou en boutiques, et on se constitue un « lookbook » à avoir sur soi le jour J. Ca vous évitera de revenir les bras ballants parce que vous n’avez rien trouvé, ou encore pire, des sacs remplis de conneries que vous ne pourrez porter qu’au moment d’Halloween ou à l’enterrement de votre arrière-grande-tante…

3 – Oublier sa carte bleue

La carte bancaire, ou le meilleur moyen de dépenser sans compter… Cette fois elle ne vous aura pas la saligote! Après avoir défini un budget maximum à ne pas dépasser, vous allez gentiment vous rendre au distributeur le plus proche, et laisser votre carte bleue à la maison. Sinon, vous la confiez à une personne de confiance (votre meilleure amie ne compte pas), et elle aura l’interdiction formelle de vous la donner (même si vous tentez de la convaincre en vous roulant par terre comme une gamine qui veut des Chocapic).

4 – Associer

Si vous n’avez pas écouté les recommandations du point numéro 2, à savoir faire sa petite liste, il y a un conseil ultra important à suivre pendant votre shopping: imaginer des tenues. Par exemple, vous tombez sur une paire de collants violets et oranges à -60%… c’est super tentant! Oui mais… avec quoi allez-vous les porter? Bonne question hein? Pour tout ce qui est achats compulsifs, on préférera miser sur des pièces basiques qu’on pourra facilement mixer avec toute notre garde-robe.

5 – Bannir la nouvelle collection!

Faire les soldes, ce n’est pas zyeuter toutes les nouveautés hors de prix que l’on peut trouver en rayon: « Oh la bonne affaire, un tee-shirt à 45 euros! » Alors on évite comme la peste les affiches qui indiquent « Nouvelle collection ICI »… et on se concentre uniquement sur la partie du magasin qui nous intéresse.

6 – Anticiper

Le dernier point est un de mes préférés! Acheter en plein été mes cadeaux de Noël… Ca peut paraître bizarre mais de cette manière, le mois de décembre me semble tout à coup beaucoup moins rude. Attention toutefois, cette technique n’autorise pas à acheter tout et n’importe quoi en se disant « On sait jamais! » Si on sait! On sait qu’un pull qui grattouille ne conviendra pas à notre maman… mais la belle-mère en revanche… à méditer!

serena-blair-gossip-girl

Allez à votre tour mes chéwies, quelles sont vos astuces pour être les « Reines du shopping »? (Je voue un culte à Cristina Cordula désolée…)

cristina-cordula-reines-du-shopping

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird