Les cheveux courts et moi, c’est une longue et tumultueuse histoire…

Après avoir joué à « Je t’aime, moi non plus » pendant quelques années, nous filons désormais le parfait amour.

A l’âge de 11 ans, plate comme une planche à repasser, et où mon style vestimentaire s’apparentait plutôt à celui de Jay-Z qu’à celui de Beyoncé, j’ai eu l’idée saugrenue de me couper les cheveux… courts… très courts…

S’en est suivi le traumatisme du: « Bonjour jeune homme!« , « Comment ça va mon garçon?« , ou encore « Tu as une amoureuse mon coco?« .

Dès ce moment là, je me suis dit « plus jamais! ».

Pourtant, à l’âge de 18 ans, j’ai retenté l’expérience. On me prenait beaucoup moins pour un garçon, les hormones ayant fait leur boulot entre-temps… Malgré tout, j’ai vite regretté, car avec mes cheveux frisés, je n’avais pas une véritable coupe, mais plutôt l’impression d’avoir mes poils pubiens sur le crâne…

Et enfin, à 30 ans, un lissage japonais aidant, j’ai pour la dernière fois dit à ma coiffeuse: « On coupe tout! ». Un large sourire aux lèvres (Et bien oui, c’est quand même plus intéressant que de couper 0,5 cm de pointes fourchues), elle s’est emparée de ses ciseaux, et j’ai fait mes adieux à ma chevelure de rêve.

Brunes

En pratique ça donne quoi?

1/ Le matin tu ne te coiffes pas, tu passes juste la main dans tes cheveux (comme un bonhomme!)

2/ Le soir tu ne te coiffes pas, tu repasses juste la main dans tes cheveux (comme une femme fatale!)

3/ Après avoir fait l’amour, tu ne te recoiffes pas, tu laisses juste ton chéri replacer ta mèche rebelle (comme dans les films!)

Plus sérieusement, quels sont selon moi, les gros atouts d’une coupe courte?

-> Contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est une coiffure ultra féminine! Elle dégage la nuque, partie du corps particulièrement sexy et également… érogène. Pour éviter le côté garçon manqué, Il suffit juste de compenser avec des bijoux et accessoires, comme Cristina Cordula et ses désormais légendaires créoles.

Autre option: on prend de la hauteur! Seulement quelques centimètres de talons permettent  de féminiser un jean ou une chemise large.

-> Un carré? Un mi-long? Tellement banal… On sort forcément du lot avec les cheveux courts! Le tout est d’assumer son côté androgyne, et de ne pas manquer d’assurance! Il arrive encore parfois que l’on me prenne pour un mec, mais je m’en fiche! Je me sens assez femme pour ne pas me vexer. Grâce à cette coupe, vous pourrez jouer sur deux tableaux: l’élégance d’abord, avec un peu de gel qui nous assure un côté rétro et sophistiqué. Mais aussi l’excentricité, avec une crête, du blond platine, ou encore un côté rasé.

-> Si comme Katie Holmes, vos yeux de biche sont un atout, les cheveux courts les mettront encore plus en valeur! Attention toutefois! S’il est vrai que les coupes courtes peuvent sublimer un visage, elles peuvent aussi nous desservir. Avant de se lancer, on demande conseil à un visagiste, qui pourra nous montrer une image fictive du résultat.

-> Ca peut donner un bon coup de jeune (Pamela Anderson)… ou aussi un petit coup de vieux (Laeticia Hallyday). Pour ma part j’ai pris 5 ans d’un coup… A moins que ce ne soit à cause des 5 kg restés logés dans mes cuisses (et pas dans mes seins, ce serait trop beau!) depuis l’accouchement…

Blondes

Pour conclure, je dois bien avouer que de ne plus pouvoir faire des coiffures sympas, munie d’un simple chouchou, me manque un peu. Devoir sortir le chéquier chaque mois pour entretenir sa coupe, sous peine de ressembler à Mireille Mathieu, est un peu contraignant. Mais je crois vraiment avoir trouvé MA coiffure (et MA coiffeuse, cela va souvent ensemble…). Celle qui révèle ma personnalité, et avec laquelle je me sens bien.

Désormais, lorsque je pousse la porte du salon à deux pas de chez moi, je demande « ma » coupe, et plus celle de Rachel dans Friends! (Tentative ratée environ quatre fois consécutives…)

Whitebird-cheveux-courts

Imaginé par le Goldfish Gang & griffonné par Whitebird