Quand on est une fille, et qu’on a l’âge de sortir, on rêve parfois d’une aventure d’une nuit avec un beau jeune homme rencontré dans un bar, qui nous ferait la cour et nous offrirait des martinis-olives. Il nous ferait escalader le toit de l’Hôtel où il séjournerait durant son voyage d’affaires … Stop, tu rêves, en fait tu vas te faire dragouiller par un mec qui ne te plaît pas du tout, et qui ne comprend pas que toi et lui c’est hors de question. Je parle bien du gros lourd de la soirée, et ce soir c’est toi qu’il a choisie parmi une foule de jolies filles… Alors débarrasse-toi de lui, de façon simple et efficace.

Démonstration : 

• « Je suis lesbienne ». (Il reste possible que ça l’excite. Bof, bof.)

• « T’as une crotte de nez ». (S’il est normalement constitué, il devrait s’en aller tout penaud.)

• « J’ai des hémorroïdes ». (Efficace, si tu n’as  pas de réputation à sauver…)

• Lui jeter ton verre à la figure, lui faire une fausse scène de ménage, et s’en aller. (Tu passeras pour une folle, et ce sera mort pour pécho.)

• Le regarder de haut en bas, ricaner, et aller prendre un verre au bar. (La connasse en puissance!)

• Lui demander s’il aime la sodomie, faite par une femme. (Croquer dans une chips en même temps pour un effet mordant.)

• Lui donner le numéro d’un pote à toi, et un faux nom. ( Si l’ami est dans le coup, c’est bien plus drôle.)

• Dire « Hé, mais t’es super sympa, tu t’entendrais bien avec mon mec. Viens il est là-bas ». (En espérant qu’il n’accepte pas.)

• « Tu es .. très .. gentil … mais je ne peux pas, j’aime encore mon ex tu sais » .(Pleureuse va.)

• « J’ai toujours rêvé d’avoir un ami gay! » (Clichééééééééééé.)

• « Laisse tomber, j’ai mes règles. Par contre, Jeannine là bas, elle est ménopausée! ». (Peu d’hommes peuvent se vanter d’apprécier traverser la mer Rouge, n’est pas Moïse qui veut.)

• « Je suis mariée, et j’ai deux enfants, mais les verres gratuits sans arrières pensées ça me botte ! » ( Ça marche encore mieux en agitant votre alliance ou une bague ressemblante.)

• « Avant j’étais un homme ». (Mes plus plates excuses aux transgenres, ce n’est pas du tout contre vous!)

60s-spiderman-meme-pony

On s’en débarrasse, on se casse, et on a la classe!

Et toi, c’est quoi ton excuse préférée?

Griffonné par Poisson Rouge