Quand ce garçon qui me plaisait est devenu mon amoureux, l’histoire ne s’arrête  pas là, non, non. Après un premier rendez-vous, un premier baiser, des doux câlins, et des bêtises murmurées, il arrive que nous, mesdames, devons passer quelques nuits, quelques journées chez l’être aimé. Et l’instinct qui nous a été donné (par qui, par quoi, qu’importe, c’était une chouette idée) nous fait développer des techniques bien à nous, pour être belle, quelque soit l’heure, ou quelque soit la taille de la salle de bain. pool_party

Soit dit en passant, ces techniques valent bien pour les garçons, les couples homosexuels, hétérosexuels, bisexuels et les couples de poissons rouges. (sur un fond de Trolololo)

Liste  non exhaustive des techniques de survie :

• Pour celles et ceux qui ont les cheveux longs, on se les attache avant de se coucher, pour éviter de ressembler à Simba lors de sa poussée de croissance.

• On évite d’aller aux toilettes, parce qu’on a l’impression qu’on va casser le mythe. (Quel mythe ? J’en sais rien !)

• On mange de manière propre, polie et gracieuse. (Non, ne prend pas tes frites avec les doigts, contiens-toi niaaaaniaaaa)

• On se réveille avant lui/elle pour avaler des tics tacs. (Parce qu’en temps que princesse, tu dois sentir bon, tout le temps.)

• On se démaquille pour éviter de ressembler à un panda le lendemain, et faire faire une crise cardiaque à l’être aimé que vous avez mis tant de temps à attraper. (En plus, soyons honnête, c’est encore plus hardcore de se démaquiller le matin quand tout a coulé!)

• On tire la chasse d’eau quatorze fois, on rince la douche quinze milliard de fois, et on met du pshit pshit, qui sent pas bon mais toujours meilleur que les toilettes, partout. (Oui, parce que forcément tu vas aux toilettes à un moment donné, quand il/elle va acheter le pain ou dort encore.)

• On vérifie son épilation, ses points noirs et l’apparition de boutons le matin et le soir. (Saloperie de poil, tu étais pas là ce matin!)

• On s’entraîne à faire un regard sensuel ou langoureux (au choix) dans le miroir avant de sortir de la salle de bain.

• On fait des phrases romantiques dans sa tête, et puis quand on les dit, on se dit qu’on aurait mieux fait de se taire. Mais on recommence quand même.

• On s’abstient de lui raconter toutes les fois où on a failli mettre le feu, ou inonder la maison lorsqu’il/elle demande de l’aider à cuisiner ou à faire la vaisselle.

Mais n’oublie pas, qu’il ou qu’elle t’aime pour ce que tu es, qu’importe la tête que tu as. ♥ hug

Griffonné par Poisson Rouge